• Toute une vie

    La fin d'un rêve qui aura duré toute une vie.

    Une boucle qui se referme.

    Une bien triste fin.

    Mais derrière les orages qui n'appartiennent pas à la peinture, Zao wou-Ki nous a laissé l'énergie et la force de nous émerveiller éternellement, de marier nos cultures avec bonheur, de nous reconnaître entre nous : les abstraits, les autres, tous ceux qui n'ont pas choisi, tous ceux qui sont fous de couleurs, fous de créer. Ceux qui ont découvert comment créer déchire les voiles.

    Toute une vie consacrée à la peinture. A l'amour de la peinture.

    Ses oeuvres sont des rivières, elles transforment les larmes, les transportent.

    Elles offrent à voir ce qui se trouve derrière, indéfinissable avec précision, mais réel pour chacun, et chacun avec son propre regard intérieur.

    Toute une vie, et toujours vivant.

    Son âme, légère, est partie avec le vent.

    *S

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    sunshinepresence
    Jeudi 11 Avril 2013 à 12:01

    Il restera à jamais dans ses peintures...

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :